NEW MEMORIES

Exposition en duo Joke Raes et Jonas Vansteenkiste

Après leur livre Transitoria dans lequel les deux artistes ont affiné le dialogue et creusé leur propre œuvre, c’est le moment de revenir sur le devant de la scène avec de nouvelles œuvres.

La recherche d’un artiste est toujours double, c’est une recherche intérieure d’auto-réflexion, de sens. L’autre cherche toujours à créer de nouvelles formes de cette recherche, vers le nouveau, la voie de l’expérimentation et de nouvelles expériences, de nouveaux souvenirs. Dans cette exposition, les deux artistes présentent des travaux récents dans leur recherche. Ils placent ces œuvres en dialogue les unes avec les autres, créant un champ de tension fascinant entre les œuvres et le spectateur. C’est toujours une synergie qu’ils recherchent.

La synergie (du grec synergy, coopération) est l’avantage supplémentaire qui résulte de l’association de plusieurs parties par rapport à la somme de ces parties. C’est ainsi que les deux artistes abordent leur amitié et le dialogue visuel qu’ils développent. Tous deux ont déjà développé une œuvre visuelle riche et substantielle et exposent tant en Flandre qu’à l’étranger. Joke Raes est connue pour son sens du détail et utilise la nature comme source d’inspiration, Jonas Vansteenkiste est connu pour ses installations monumentales et ses réflexions psychologiques sur la maison et l’architecture. Dans cette exposition, ils présentent une sélection et un avant-goût de leur œuvre plus vaste. Nous rapprochons maintenant ces opposés apparents, mais sont-ils opposés ou ont-ils plus en commun qu’il n’y paraît à première vue ?

Joke Raes (Bruges, 1983)

Joke Raes est une artiste qui vit à Bruges et travaille à Gand. En 16, elle a obtenu un diplôme de troisième cycle au HISK, l’Institut supérieur des beaux-arts de Gand. Raes a progressivement trouvé sa place dans les arts visuels après une exposition sous-marine dans la mer Rouge et une résidence avec des indigènes vivant au fin fond de l’Amazonie péruvienne. Ses dessins, sculptures et installations organiques semblent naître sans effort, mais un regard plus attentif révèle un niveau de détail étourdissant : chaque œuvre est minutieusement réalisée, révélant une obsession pour la surface et tout ce qui se trouve en dessous. Son imagerie organique a la profusion visuelle de la forêt tropicale, d’une nature tentaculaire et sinueuse où l’homme n’est qu’une espèce parmi des centaines de milliers d’autres – et pourtant elle garde un contrôle total, comme si elle avait emprunté les yeux composés d’une libellule pour suivre sa position exacte, même pendant le vol le plus nerveux. Raes ne s’égare pas dans les lignes labyrinthiques de ses dessins, elle ne semble pas hésiter une seconde à coller des milliers de dents en plastique – ou de crochets, que sont-ils, ces petits bouts de matière industrielle qui s’intègrent parfaitement aux plumes, aux chatons et aux graines ? Tout est clairement structuré, fini en formes qui permettent au spectateur de construire sa propre histoire. Plusieurs thèmes formels peuvent être discernés dans son travail, comme la ligne imaginaire qui divise un assemblage ou un dessin en deux moitiés ou sphères correspondantes. Raes juxtapose souvent l’intérieur et l’extérieur, le remplissage et l’encapsulation, la préservation, l’abri et la dissimulation. Une place de choix est réservée aux formes botaniques imaginatives qu’elle dessine, cire, modèle, tricote et assemble. L’utilisation éclectique et tactile des matériaux par Raes brouille la distinction entre nature et culture – ces concepts s’excluent en fait mutuellement : dans son œuvre, l’homme se dissout dans la nature, tandis que la nature disparaît aux mains de l’homme.

Elle a développé son travail sur la céramique en tant qu’artiste en résidence à Sundaymorning@EKWC, aux Pays-Bas, et dans le cadre d’une résidence d’artiste à Arita, Saga, au Japon. Ses œuvres ont été exposées à l’échelle nationale et internationale dans le cadre de plusieurs expositions. ’11 Coming people SMAK, ’12 Forêt amazonienne PER, Mer Rouge EGY, ’13 Collection d’art Vanhaerents BE, ’15 Biennale d’art contemporain Moscou RUS, : ’17 Az Alma Eeklo, ’19 Centre culturel Destelheide Belgique, ’18 Van Abbemuseum NL, Résidence de création Arita Japon, Tokyo Ambassade de Belgique, Kyoto Centre d’art JP, Musée Dhondt Dhaenens, Galerie, deMijlpaal, Cwart BE, ’19 Galerie Het Witte Huis BE, ’20 Poortersloge BE, ’21 Galerie DMW, SMAK BE

Jonas Vansteenkiste (Courtrai, 1984)

Jonas Vansteenkiste vit et travaille à Courtrai. Il est un artiste visuel qui étudie le champ de tension entre les espaces architecturaux et l’impact psychologique de l’espace. Il possède un large langage visuel qui va de l’installation, la sculpture, la vidéo aux dessins. Il a obtenu un master en arts médiatiques à l’Académie royale des Beaux-Arts de Gand, puis un second master en recherche en art et design à la ST Lucas d’Anvers.

Parallèlement à sa carrière solo, il travaille en duo avec l’artiste Veerle Michiels. Ensemble, ils développent des installations spécifiques et étudient la fragilité de l’histoire.

Vansteenkiste est également commissaire d’exposition et a créé plusieurs spectacles avec des artistes tels que Manon de Boer, Anouk De Clercq, Ronny Delreu, Freddy Tsimba, Eva Koch, Renato Nicolodi, etc.

Vansteenkiste est actif au niveau international, il a été invité comme résident à la célèbre cité des arts internationale à Paris, il a été sélectionné pour la résidence ZK/U à Berlin où il a fait des recherches sur l’urbanisme et les modèles réduits.

Lors de ses deux résidences au Sundaymorning@EKWC, aux Pays-Bas, il a développé un langage visuel complémentaire en travaillant avec des céramiques, qu’il incorpore à ses installations.

Il a été sélectionné et a remporté plusieurs prix, dont le prix provincial pour les arts visuels en Flandre orientale.

Son travail a été exposé au niveau national et international dans diverses expositions.

“CHALEUR/ENERGIE” Curateurs : Martin Ålund, Torbjörn Johansson et Jonas Ellerström, Kummelholmen, Stockholm, (SWE) “PRE-TRIENNALE”- Bruges (BE), “Genisis”- commissaire Christa Vyvey, L.A.C. Sigean(FR), “Coup de ville”, commissaire Stef Van Bellingen, St Niklaas (BE), “Mr. House”(une introduction), Cité international des Arts, Paris (FR)

“Interventions palimpsestes”, projet d’art de rue, Paris (FR) “Mr.House”, The Trophy Room, curateur Sevie Tsampalla / Alexander J. Croft , Liverpool (UK) “El Camino- un chemin entre deux pionniers”, curateur Christa Vyvey L.A.C. Sigean, (FR) “Provenciale prijs Oost-Vlaanderen”, Musée Roger Raveel, Machelen (BE) “Water WAR”, curateur Christophe De Jaeger, Buda Kortrijk (BE) “PLATFORM”,Oonagh Young Gallery, Dublin (IE) “de Canvascollectie/ la collection RTBF”, BOZAR, Brussel (BE) “Modernisme voor de Future 360/365. Membrane” Villa Gaverzicht, Waregem(BE) une collaboration avec Leiedal, Be-part & Kaunas et Kaunas District – Capitale culturelle de l’Europe 2022 .

06/03/2022 — 10/04/2022
14:00

Gallery Sofie Van den Bussche

Joke Raes, Jonas Vansteenkiste

Did you like this? Share it!